OUATCH TV sur iPhone OUATCH TV sur iPad OUATCH TV sous Android OUATCH TV sous Windows Phone OUATCH TV sous Windows
ANDROMAG

Saison 6 - Episode 10 58' 07"

La 1ère émission 100 % Android

Présentation : Jaysen SAWMYNADEN & Mathieu DOS SANTOS

1ère diffusion en direct :

Lundi 4 février 2019 à 22 h 00

Android Q, premières infos, et test du Honor View 20

Le Mobile World Congress est déjà dans toutes les têtes, mais surtout dans l'actualité. Les grosses écuries tels que Samsung et Huawei sont victimes de plus en plus des indiscrétions de l'industrie. On en sait déjà plus sur les futurs Galaxy S10 et Huawei P30. Les Etats Unis accusent officiellement Huawei d'espionnage envers T-Mobile et d'avoir violé l'embargo américain sur l'Iran. Jaysen nous donnera ses impressions sur le Honor View 20.

Energizer veut lancer 26 smartphones au Mobile World Congress

S'il y a bien des constructeurs qui sont assez discrets dans le monde de la téléphonie, c'est bien Energizer. Le constructeur américain s'est lancé dans l'aventure en 2018 et avait déjà décidé de faire parler de lui avec un appareil qui dispose d'une batterie de 16 000 mAh. Cette année, le fabricant décide de battre son record en proposant un smartphone doté d'une batterie de 18 000 mAh. Ce n'est pas tout, puisqu'il aura les valises pleins de nouveaux mobiles, 26 pour être exacte. Histoire d'être sûr d'attirer les projecteurs vers lui, la marque annonce dans un tweet avoir un smartphone pliable parmi la collection qu'il souhaite présenter. Si le Mobile World Congress est le salon du smartphone, Energizer sera sans doute la marque avec le plus de nouveautés cette année.

Honor View 20 : Test du nouveau fleuron de Honor avec un écran poinçonné

Annoncez la semaine dernière, le Honor View 20 est le nouveau smartphone haut de gamme de Honor. Le mobile est équipé du Kirin 980 (le même SoC que celui du Mate 20) accompagné de 6 de RAM et d’une mémoire interne de 128 Go ou de 8 Go de RAM avec 256 Go suivant la version, ainsi que d’une batterie de 4 000 mAh. Du côté de la photo, le View 20 est doté d’une caméra frontale 25 mégapixels et d’un capteur photo de 48 mégapixels à l’arrière. Outre sa fiche technique impressionnante, ce smartphone marque surtout les esprits par son écran percé de 6.4 pouces. L'avenir du notch touche-t-il à sa fin avec cet écran poinçonné ? Jaysen vous livre son avis après 2 semaines d’utilisation. Fiche technique du Honor View 20
  • Ecran: LCD IPS de 6.4 pouces (85.7% ratio écran boitier, source gsmarena)
  • Définition: 2310 x 1080 pixels
  • Processeur: Kirin 980
  • RAM: 6 Go ou 8 Go
  • Mémoire: 128 Go (6/8 Go RAM) ou 256 Go (8 Go RAM)
  • Extension par Micro SD : non
  • OS: Android 9
  • Dimension: 156.9 x 75.4 x 8.1 mm
  • Batterie : 3 000 mAh
  • Wifi : ac double bande
  • Bluetooth : 5.0
  • Capteur avant: 25 Mpx f/2.0 27mm HDR
  • Capteur arrière : 48 Mpx f/1.8 avec fonctionnalité TOF 3D
  • Poids: 180 g
  • Double SIM : oui
  • Prix : 549.90  euros

Android Q : on en sait un peu plus sur le successeur d'Android Pie

L'équipe de XDA developers a réussi à installer une préversion d'Android Q ou Android 10 sur un Pixel 3. Une vidéo qui nous permet d'en apprendre plus sur la future version. Au programme, on peut noter la généralisation du thème sombre qui continue de gagner en popularité depuis quelques mois. On aura le droit aussi a un peu de personnalisation comme la forme des icônes dans la barre des notifications ou la couleur d'activation de celle-ci. Google est conscient de l'importance de la confidentialité. La succession des scandales de Facebook ou la mise en application de la RGPD en Europe en sont des exemples. Le géant Américain a intégré de nouvelles autorisations qui vont permettre de :
  • Autoriser ou non les applications en tâches de fond
  • Limiter l'accès des applications au presse-papier notamment pour le copier-coller
  • Le système indiquera aux utilisateurs lorsqu'une application accédera au micro ou à la géolocalisation.
L'auteur de l'article mentionne également l'arrivé d'un mode PC. Dans les options développeurs, on peut lire "force experimental desktop mode on secondary displays" qui se traduit par "forcer le mode bureau expérimental sur le second écran". Il s'agit peut-être d'une option comme le propose des constructeurs comme Samsung avec le Dex ou Huawei avec son EMUI Desktop. Ce qui est certain, c'est que Google travaille déjà à l'intégration des smartphones pliable dans Android Q. Google serait toujours soucieux de la défragmentation des versions d'Android. Après le projet Treble, l'implémentation de APEX devrait faire avancer ce sujet qui cristallise de nombreux aficionados de l'OS de Google. Dans les grandes lignes, il s'agirait de modulariser un peu plus le système d'exploitation mobile pour le rendre aussi facile à mettre à jour qu'une simple application dans le Play Store. Le procédé semble encore bien mystérieux, il faut donc encore patienter pour en apprendre un peu plus, sans doute durant la prochaine Google IO. On peut également évoquer l'intégration native de la reconnaissance faciale, qui bien qu'elle existe depuis Ice Cream Sandwich, celle-ci bénéficiera des nouvelles technologies de mapping 3D des visages. Cela permettra de retirer du travail d'intégration supplémentaire de la part des constructeurs, comme ce fut le cas pour la prise en charge de l'empreinte digitale. Au niveau de la connectivité, on peut parler de la compatibilité de la 5G, ainsi que du nouveau WiFi 6.

Samsung Galaxy S10 : fuites massives

Présenté officiellement, le 20 février 2019, les fuites autour des nouveaux Galaxy S10 sont de plus en plus nombreuses à tel point qu’il ne restera plus de surprise pour la conférence. Pour preuve, après les visuels et les caractéristiques, voici que les prix néerlandais et italiens ont été relevés. Bien qu’il y ait des différences sur le prix de vente entre les deux pays, ces fuites nous permettent de confirmer une chose. Il faudra mettre la main à la poche pour acquérir les nouveaux nés de Samsung. En effet, il faudra 800 euros pour acquérir le Galaxy S10E, le S10 aura un prix de vente allant de 930 à 1179 euros enfin pour le S10+ il faudra compter 1050 euros pour la version 6 Go de RAM et 128 Go de mémoire interne et 1600 euros pour la version 12 Go de RAM et 1 To de stockage. Samsung Galaxy S10E  ou lite :
  • Ecran: Super AMOLED de 5.8 pouces
  • Définition: 2960x1440 pixels
  • Processeur: Exynos 9820
  • RAM: 6 Go
  • Mémoire: 128 Go
  • Extension par Micro SD : oui jusqu'à 512 Go
  • OS: Android 9
  • Dimension: nc
  • Batterie : 3 000 mAh
  • Capteur avant: 8 Mpx f/1.7
  • Capteur arrière : 12 Mpx f/1.5 ou f/2.4 26 mm (large) + 12 Mpx f/2.4 52mm (telephoto)
  • Poids: nc
  • Double SIM : oui
  • Prix : 800 euros
Galaxy S10
  • Ecran: Super AMOLED de 6.1 pouces
  • Définition: 2960 x 1440 pixels
  • Processeur: Exynos 9820
  • RAM: 6/8 Go
  • Mémoire: 128 Go (pour la version 6 Go) ou 512 Go (pour la version 8 Go)
  • Extension par Micro SD : oui jusqu'à 512 Go
  • OS: Android 9
  • Dimension: nc
  • Batterie : 3 300 mAh
  • Capteur avant: 8 Mpx f/1.7
  • Capteur arrière : 12 Mpx f/1.5 ou f/2.4 26 mm (large) + 12 Mpx f/2.4 52mm (telephoto)
  • Poids: nc
  • Double SIM : oui
  • Prix : 930 euros à 1179 euros
Galaxy S10 plus
  • Ecran: Super AMOLED de 6.4 pouces
  • Définition: 2960 x 1440 pixels
  • Processeur: Exynos 9820
  • RAM: 6/8/12 Go
  • Mémoire: 128 Go (pour la version 6 Go) ou 512 Go (pour la version 8 Go) 1 TB (pour la version 12 Go)
  • Extension par Micro SD : oui jusqu'à 512 Go
  • OS: Android 9
  • Dimension: nc
  • Batterie : 4 000 mAh
  • Capteur avant: 8 Mpx f/1.7 avec une seconde caméra dont nous n'avons pas d'info pour le moment
  • Capteur arrière : 12 Mpx f/1.5 ou f/2.4 26 mm (large) + 12 Mpx f/2.4 52mm (téléphoto) et une troisième caméra dont nous n'avons pas d'information pour le moment
  • Poids: nc
  • Double SIM : oui
  • Prix : 930 euros à 1179 euros

Huawei accusé, par Washington, d'espionnage industriel et de commerce avec l'Iran

Le torchon brûle de plus en plus entre les Etats Unis et la Chine. Parmi les différentes accusations, la firme chinoise Huawei se retrouve au centre du conflit. Deux jours avant la venue d'une délégation chinoise sur le sol américain pour trouver une issue à cette guerre commerciale. Les responsables de la justice américaine dévoilent ce lundi 28 janvier, les accusations à l'encontre de Huawei. Le constructeur depuis 2007 aurait violé l'embargo des Etats Unis sur l'Iran. Le constructeur aurait également photographié et volé le bras d'un robot appartenant à T-Mobile en 2012. C'est en tout, dix chefs d'accusation fédéraux dans l'Etat de Washington et treize à New-York dont il est question. Concernant l'affaire T-Mobile, Matthew Whitaker, le ministre de la sécurité intérieure, affirme détenir des échanges de mails, qui montrent que l'infraction va bien plus loin qu'un simple acte isolé de quelques employés et que celle-ci est une politique de l'entreprise soutenue au plus haut niveau. Concernant le cas avec l'Iran. Huawei aurait menti ne plus avoir de liens avec une filiale Hongkongaise, Skycom, qui continuait à faire des affaires en Iran. Kristen Nielsen, le secrétaire au commerce, dénonce ce comportement qui en plus d'être illégal, est préjudiciable à la sécurité des Etats-Unis. La Chine, par le biais de son porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, a réagi et accuse les Etats Unis de "manipulations politiques". « Les Etats-Unis utilisent le pouvoir de l’Etat pour discréditer et attaquer certaines entreprises chinoises, dans une tentative d’étrangler leurs opérations, qui sont légitimes et légales ».

Les invités :

Rudy Godet

Les partenaires de l'émission :

Android-France Gizmodo

Partagez cette émission :

Les commentaires